Les dates essentielles
Par Yves Donjon

1941

Décembre
Entrevue à Londres du général de Gaulle et du colonel Luguet.


1942

19 février :
Le général Valin, commandant en chef des F.A.F.L. et Commissaire National à l'Air, remet à la Mission Militaire Soviétique en Grande-Bretagne une note proposant l'envoi en U.R.S.S. d'une escadrille de chasse.

Février à juillet :

Négociations entre le gouvernement soviétique et la France Libre concernant l'envoi de cette escadrille.

17 août :
Départ de Londres des 12 premiers volontaires.

1er septembre :
En Syrie, le général de Gaulle remet au commandant Pouliquen sa lettre de commandement du Groupe de Chasse N° 3. Le même jour, le capitaine Mirlesse part pour Moscou en emportant la liste des 62 premiers pilotes et mécaniciens volontaires.

19 septembre :
Arrivée à Lagos (Nigeria) du détachement venu d'Angleterre à bord du transport de troupes "Highland Princess".

27 septembre :

Départ de Lagos (Nigeria) en direction du Caire de ce détachement, à bord d'un "Junkers 52" de la Compagnie belge S.A.B.E.N.A.

7 octobre :
Les volontaires venus d'Angleterre et ceux du Proche-Orient se retrouvent à Rayack (Liban).

Septembre-octobre :
Préparatifs de départ et attente des visas soviétiques à Rayack.

12 novembre :
Déplacement de Rayack (Liban) à Bagdad (Irak) dans 3 "Dakotas" américains.

15-16 novembre :
Déplacement de Bagdad à Bassorah (Irak) par voie ferrée.

17 novembre :
Déplacement de Bassorah à Ahwaz (Iran) en camions.

17-18 novembre :
Déplacement de Ahwaz à Téhéran par voie ferrée.

28 novembre :
Départ de Téhéran dans 3 "Dakotas" soviétiques. Arrivée en U.R.S.S. à Bakou.

29 novembre :
Arrivée du premier détachement à Ivanovo.

Décembre-janvier :
Entraînement à Ivanovo sur avion "Yak-7".


1943

19 janvier :
Arrivée à Ivanovo du premier "Yak-1" du "Normandie".

22 février :
Le commandant Pouliquen ayant "mis en route" le groupe, est muté en Grande Bretagne. Le commandant Tulasne prend alors le commandement.

22 mars :

Départ pour le front et arrivée à Polotniani-Zavod (20 km au nord de Kaluga).

5 avril :
Premières victoires. Un "Focke-Wulf" est abattu par Préziosi, un second par Durand.

13 avril :
Trois premières pertes : Derville, Poznanski, Bizien. (Il est très probable que Derville, fait prisonnier, ait été fusillé par les Allemands).

16 avril :
Déplacement de Polotniani-Zavod à Mozalsk.

Mai :
Le maréchal Keitel, chef de l'Etat-Major suprême allemand, signe un ordre stipulant que tout pilote de "Normandie" fait prisonnier doit être fusillé sur-le-champ.

20 Mai :
Déplacement de Mozalsk à Kozielsk.

2 juin :
Déplacement de Kozielsk à Katiunki.

9 juin : Arrivée au front du commandant Pouyade et de 8 pilotes de renfort.

10 juillet :
Début de la bataille d'Orel.

17 juillet :
Le commandant Tulasne est porté disparu en combat aérien.
Le commandant Pouyade prend le commandement.

3 août :
Le général Levandovitch remet les premières décorations soviétiques aux pilotes du "Normandie" à Katiunki.

4 août :

Départ des mécaniciens français pour le Moyen-Orient.

24 août au 6 novembre :

Bataille d'Ielnia. Au cours de cette période, le groupe se déplace successivement à Gorodietchnia, Spass-Demiansk, Michkovo, Barsouki, Filatki, Sloboda.

11 octobre :

Après avoir remporté plus de 50 victoires homologuées, le groupe "Normandie" est fait Compagnon de la Libération par le général de Gaulle.

25 octobre :
Départ du commandant Pouyade en mission à Alger où il est reçu par le général de Gaulle et par le général Bouscat. Promu lieutenant-colonel, Pouyade obtient un renfort de 52 pilotes qui arriveront à Toula du 20 décembre 1943 au 8 mai 1944.

6 novembre :
Le groupe se replie pour l'hiver à Toula avec les 6 pilotes survivants qui lui restent. Il totalise 72 victoires.


1944

7 janvier :
15 pilotes de renfort arrivent d'Afrique du Nord et commencent leur entraînement à Toula.

16 janvier :
Retour du lieutenant-colonel Pouyade à Toula.

7 février :
Le groupe devient régiment "Normandie" avec 3 escadrilles et poursuit son entraînement.

28 avril :
Création de la 4ème escadrille "Caen" commandée par le capitaine René Challe.

26 mai :
Début de la seconde campagne. Déplacement de Toula à Doubrovka.

5 juin :
Mort du lieutenant Marcel Lefèvre.

23 juin :
Début de l'offensive de Russie Blanche.

15 juillet :
Déplacement de Doubrovka à Mikountani (Lituanie). Mort du capitaine Maurice de Seynes.

21 juillet :
Le maréchal Staline signe un "Prikaz" décernant au régiment le titre de "Niémen" pour la part prise par lui dans la bataille pour le franchissement de cette rivière.

29 juillet :
Déplacement de Mikountani à Alitous (sur le Niémen).

25 août :
A Alitous, "Marseillaise" et banquet pour fêter la libération de Paris.

18 septembre-22 octobre :
Déplacements successifs à Antonovo, Sredniki, Antonovo, et Didvije.

16 octobre :
Début de l'offensive de Prusse. Le régiment abat 29 avions ennemis dans la journée sans subir de pertes.

4 novembr
e :
Jean de Pange est le premier pilote français à se poser librement sur le sol allemand à Gross-Kalveitchen (Prusse Orientale).

21 novembre :
Le régiment se déplace à Gross-Kalveitchen.

9 décembre :
Le général de Gaulle décore le fanion et les pilotes à l'Ambassade de France à Moscou.

12 décembre :
Début de la troisième campagne du "Normandie-Niémen". Le commandant Pouyade rentre en permission en France. Le commandant Delfino prend le commandement.

19 décembre :

Les anciens quittent Moscou pour rentrer en permission en France.


1945

22 janvier :
Les anciens arrivent à Villacoublay.

14 janvier-8 mai :
Le régiment se déplace successivement à Dopenen, Gross-Skaisgiren, Labiau, Powunden, Wittenberg, Friedland, Bladiau, Eylau, Bladiau, Heiligenbeil.

9 mai :
Fête de la Victoire à Heiligenbeil (Prusse-Orientale).

1er juin :
Le maréchal Staline offre à la France les 40 "Yak-3" du régiment.

20 juin :
Le régiment arrive au Bourget après des escales à Elbing, Prague, Stuttgart et Saint-Dizier. Il totalise 273 victoires homologuées.